Qu’est-ce qu’un diagnostic de mise en sécurité d’un ascenseur ?

Publié le : 01 juin 20214 mins de lecture

Le diagnostic de mise en sécurité de l’ascenseur est une démarche obligatoire. Un parc immobilier vétuste nécessite des travaux d’entretien et de maintenance ainsi que des travaux de modernisation. Ces prestations permettent de bénéficier d’une mise en conformité répondant aux nouvelles normes de sécurité. Les objectifs du diagnostic de mise en sécurité d’ascenseur contribuent à renforcer la sécurité des personnes et garantissent le fonctionnement des équipements. Pour les immeubles parisiens, l’examen est souvent accompli par une entreprise d’ascensoriste à Paris.

Réglementation du diagnostic de mise en sécurité d’ascenseur

De nouvelles règles furent introduites dans la loi urbanisme et habitat datant du 2 juillet 2003. Cette réforme fut appliquée suite à des accidents survenus entre 2000 et 2001. Les décrets d’application renseignent le détail de l’échéancier ainsi que les travaux exécutés. La réglementation sur les ascenseurs précise aussi la liste des obligations que les entreprises d’ascensoriste doivent mettre en place. L’obligation du diagnostic de mise en sécurité d’ascenseur concerne en priorité les appareils dont l’installation date d’avant les années 80.

Les modèles de dispositif installés il y a plus de 30 à 40 ans ne remplissent plus les conditions de conformité actuelle. Ces ascenseurs vétustes sont plus sujets aux risques que les cabines modernes. Les obligations de conformité à réaliser avant le 3 juillet 2008 concernent surtout la sécurité des systèmes de fermeture, les protections en cas de défaillance ainsi que l’accessibilité à la cage d’ascenseur. Ces mesures de précaution doivent être accomplies par des professionnels de la maintenance d’ascenseur.

Fréquence des interventions de l’entreprise d’ascensoriste

Les propriétaires de biens immobiliers parisiens équipés d’un ancien modèle d’ascenseur doivent entreprendre des travaux de mise aux normes. Il est judicieux pour eux de contacter des professionnels en maintenance d’ascenseur pour réaliser un contrôle technique tous les cinq ans. Ils doivent aussi établir un contrat correspondant à la maintenance avec une visite toutes les six semaines. Un ascensoriste expérimenté devra respecter le contenu du carnet d’entretien. Notons que des frais de contrôle technique du dispositif doivent être payés par le propriétaire.

Contenu de diagnostic de mise en sécurité d’ascenseur

Le rapport de diagnostic de mise en sécurité contient plusieurs éléments. Ainsi, le spécialiste de la maintenance d’ascenseur profite de son intervention pour dresser une liste des parties de l’appareil contrôlé. L’ascensoriste indique également les parties prévues de l’ascenseur qui n’ont pas pu être examinées ainsi que les raisons de l’absence de contrôle technique.

Le rapport récapitule les dispositifs de sécurité obligatoires non installés, sans oublier les anomalies constatées lors de l’examen. Les spécialistes résument également l’état de conservation et celui du fonctionnement des dispositifs de sécurité. À la fin du document, l’artisan ascensoriste indique si l’appareil est conforme ou non aux dispositions réglementaires.

Plan du site