Financer son bien immobilier grâce à la SCI

immobilier

Publié le : 09 novembre 20237 mins de lecture

Vous rêvez d’accéder à la propriété ? Pourquoi ne pas opter pour un achat immobilier en SCI ? Une société civile immobilière permet d’acheter et de gérer des biens immobiliers, vous permettant ainsi d’accéder à de nouvelles opportunités. Vous pourrez alors envisager des projets plus ambitieux.

Définir la société civile immobilière pour mieux la comprendre

Vous vous demandez comment la SCI peut faciliter le financement de votre bien ?

Une structure juridique solide

Quel que soit son type, une société civile immobilière permet l’achat et la gestion d’un patrimoine immobilier en association avec plusieurs personnes. Pour exister, elle a besoin d’être composée d’au moins deux membres qui deviendront dès lors des associés.

Dans le cadre de ce financement immobilier, chaque associé reçoit des parts sociales. Plus leur apport financier initial est conséquent, plus ces dernières seront importantes.

La société civile immobilière est quant à elle propriétaire du patrimoine immobilier.

5 types de société civile immobilière

Une société civile immobilière peut avoir différents statuts. C’est en fonction de ce dernier qu’est notamment défini son fonctionnement.

On peut en différencier 5 grands types :

• la société civile immobilière familiale : comme son nom l’indique, elle est administrée par les membres d’une même famille. Elle permet notamment de faciliter l’héritage des biens entre générations.

• la société civile immobilière de location : elle permet d’acheter et de gérer plus facilement de nombreux biens immobiliers, de les mettre en location et de profiter ainsi de revenus réguliers,

• la société civile immobilière d’attribution : les biens immobiliers sont partagés en fonction de leur apport,

• la société civile immobilière de jouissance à temps divisé : moins courante, cette dernière permet aux associés de partager une résidence secondaire.

• et enfin, la société civile immobilière construction-vente qui permet d’acheter des biens entre associés puis, de les revendre.

Financer une société civile immobilière grâce au prêt immobilier

Quel que soit votre apport financier et celui de vos associés, il ne suffira certainement pas à financier l’intégralité du bien immobilier que vous envisagez en société civile immobilière. Pour l’obtenir, il sera dès lors nécessaire de faire un prêt auprès d’une banque. Pour ce faire, deux solutions s’offrent à vous.

Vous empruntez en votre nom

Dans ce cadre, le prêt est réalisé par chaque associé de la SCI. Chacun emprunte auprès d’une banque puis reverse la somme obtenue à la société civile immobilière. Dans un second temps, la SCI utilise les fonds ainsi récupérés pour acheter le bien immobilier souhaité. Chaque emprunteur est alors responsable du remboursement de son crédit.

Vous empruntez au nom de la société civile immobilière

Si vous choisissez d’emprunter au nom de la société civile immobilière, vous empruntez sous le nom de votre société. C’est un choix particulièrement intéressant lorsque l’on souhaite obtenir des fonds importants car le montant du prêt sera plus élevé dans ce cadre que dans celui d’un emprunt personnel. Ce choix est communément adopté dans le cadre d’une SCI de location.

Lequel choisir ?

Le choix de l’un ou l’autre prêt dépend des projets des associés de la société civile immobilière mais également de leurs situations financières respectives. Au niveau de l’emprunt même, il n’existe pas de choix plus avantageux que l’autre.

Atouts et limites du prêt immobilier en société civile immobilière

Avant de décider où investir en immobilier, faites le point sur les avantages mais également les inconvénients que vous apportera votre prêt.

Des conditions d’obtention à connaître

Si vous envisagez un investissement immobilier via un prêt en société civile immobilière, la banque tiendra évidemment compte de la capacité de remboursement de la société. Lorsqu’une SCI demande un premier prêt, elle n’a généralement aucun fonds. La banque fondera alors ses calculs et estimations en fonction des ressources des différents associés mais également du montant de leurs emprunts en cours.

Un endettement maximum de 33 % par personne reste la norme, pour un emprunt en société civile immobilière ou non. Cependant, dans le cadre d’un emprunt en société civile immobilière, sera également examinée la différence entre les loyers perçus et les charges d’emprunt de la société.

Des avantages notables

En demandant un prêt en tant que société civile immobilière pour un achat immobilier, vous optimisez vos chances de l’obtenir. La banque tiendra en effet compte des capacités financières de chacun des associés. En conséquence : les garanties sont meilleures et l’établissement bancaire, plus à même de prêter. Vous bénéficierez également d’une évaluation moins élevée de la valeur fiscale des parts sociales de la société. Enfin, chaque associé sera libre d’investir à son niveau et ainsi d’équilibrer les finances générales de la société civile immobilière.

Des limites à prendre en compte

Parmi les limites d’un prêt en société civile immobilière, il est nécessaire de retenir que la responsabilité des associés n’est pas définie. En d’autres mots : si la société ne parvient plus à rembourser son prêt, la banque contactera directement les différents associés. Ces derniers devront honorer ce remboursement en fonction des parts qu’ils détiennent. En toute logique, la société ne peut effectuer aucun prêt sans demander l’accord des associés.

Plan du site