Immobilier touristique et investissements

Publié le : 09 juin 20216 mins de lecture

Les prix de l’immobilier touristique continuent de baisser. Cela signifie que les possibilités d’investissement dans ce secteur sont certainement intéressantes. En outre, l’augmentation du nombre de touristes en Italie a fait augmenter la demande de biens à louer et a poussé les investisseurs à choisir de plus en plus souvent des locations à court terme.

Les principales tendances en matière d’investissement

– Les prix de l’immobilier ne cessent de baisser.

– La part des étrangers qui ont acheté une maison de vacances dans notre pays est passée de 7,9 % à 9,3 %.

– Les acheteurs italiens sont plus intéressés par les petits appartements de trois pièces et de deux pièces, éventuellement dans des endroits d’où il est facile d’accéder à la mer ou au lac.

– Le recours à l’hypothèque pour l’achat de l’appartement a augmenté ces derniers mois.

Immobilier touristique : baisse des prix de l’immobilier

La baisse des prix la plus marquée est généralement due aux propriétés d’occasion situées dans les zones périphériques, avec des baisses des prix des logements allant de -2,1 % dans les stations de montagne et des lacs à -2,4 % dans les stations balnéaires.

En revanche, la qualité et les nouvelles propriétés sont en légère baisse : on constate une diminution annuelle moyenne de 1,1 % dans les stations lacustres, de -1,3 % dans les montagnes et de 1,6 % dans les nouvelles propriétés.

En 2019, le prix moyen pour l’achat d’une maison de vacances en Italie s’élevait à 2 134 euros par mètre carré de surface commerciale. La tendance des prix de vente des maisons de vacances est toujours à la baisse : on observe une diminution annuelle de -1,8 %.

La baisse la plus marquée a été enregistrée dans le Latium (-3,5%), suivi de la Ligurie (-3,1%), du Val d’Aoste, de la Toscane, de la Campanie et du Molise (-2,5%). Le Frioul-Vénétie Julienne est la seule région à enregistrer une augmentation des prix moyens ( 1,5 %). Parmi les stations touristiques les plus chères en termes de prix pour les nouveaux appartements, en 2019 nous trouvons Capri (Na), avec des prix atteignant 12.700€/m².

Immobilier touristique : nombre croissant des investisseurs étrangers

Les étrangers sont attirés par nos propriétés à un bon prix et décident de les mettre sur le revenu : de 2017 à 2018, la part des investisseurs étrangers est passée de 7,9 à 9,3%. C’est notamment dans les villes du lac de Garde, d’Iseo ou dans les villages balnéaires comme Amalfi et Positano que l’on trouve la plus forte présence d’investisseurs étrangers. Un grand intérêt est enregistré pour les maisons typiques, ou pour des solutions indépendantes si le budget à investir est plus important.

Immobilier touristique : petits appartements pour se constituer un revenu

Les acheteurs italiens recherchent plutôt de petits appartements de trois ou deux pièces pour faire des bénéfices. Il est essentiel qu’ils soient situés dans des endroits d’où il est facile d’accéder à la mer ou au lac. Dans les stations de montagne, il n’y a pas de changements particuliers, bien que dans certaines municipalités moins renommées, on constate une reprise des investissements grâce à la baisse des prix.

Immobilier touristique : accroître l’utilisation de l’hypothèque pour l’achat d’une maison de vacances

Ces derniers mois ont vu une augmentation de l’utilisation des prêts hypothécaires pour l’achat de maisons de vacances. Les taux hypothécaires avantageux encouragent les investisseurs à demander un financement, ce qui peut laisser des liquidités pour des circonstances imprévues.

Dans le cas de la maison de vacances, il s’agit bien sûr d’une hypothèque sur une deuxième maison, c’est pourquoi elle ne bénéficiera pas des avantages fiscaux ni des déductions de l’Irpef prévus pour les prêts sur une première maison.

Immobilier touristique : où acheter pour mieux investir ?

Celui qui veut investir dans le secteur du tourisme choisit les communes où des interventions de requalification ou d’amélioration des services touristiques ont été réalisées. La construction de pistes cyclables, par exemple, est de plus en plus intéressante, ce qui attire l’attention des investisseurs étrangers en particulier. Il convient donc de noter que, dans certains endroits, on a commencé à réaménager d’anciens bâtiments pour créer des maisons de vacances.

Immobilier touristique : quels sont les types de biens les plus demandés ?

Parmi les biens les plus recherchés pour les investissements dans le secteur du tourisme, on trouve les appartements de trois pièces : au second semestre 2018, ce type de biens était le préféré de ceux qui achètent une maison de vacances, avec les 24,8 de ventes, suivis des appartements de deux pièces avec les 26,3 de choix et des biens indépendants et semi-indépendants qui totalisent 24,9 de transactions.

Par rapport au second semestre 2017, le pourcentage de solutions indépendantes et semi-indépendantes a légèrement diminué et le pourcentage d’appartements de deux pièces a légèrement augmenté.

Cette tendance peut s’expliquer par le fait que, dans les stations touristiques, il y a une augmentation de ceux qui achètent pour faire du profit étant donné l’attrait touristique croissant de nombreuses stations italiennes. L’appartement de deux pièces est particulièrement adapté pour répondre à la demande des touristes car il nécessite moins de capitaux et une gestion plus facile. Nous recherchons également des solutions en bon état car la distance entre le lieu de résidence et celui où se trouve la maison de vacances ne permet pas toujours de suivre les travaux de rénovation.

Plan du site