Solutions détection de nuisibles : utilisation du flair canin

détection de nuisibles

Publié le : 01 juin 20215 mins de lecture

Les cafards, les fourmis et les punaises de lit sont des nuisibles qui se développent rapidement en quelques semaines. Non traité immédiatement, le problème peut entraîner une invasion assurée et pousser vos clients à ne plus retourner dans vos locaux dans le cas d’un hôtel. A domicile, le problème peut infester l’ensemble des habitants. D’où l’importance de trouver une solution afin d’en finir avec ces nuisibles de manière rapide et efficace.

Détection canine : un réel besoin contre les nuisibles.

La majeure partie des insectes nuisibles comme les fourmis ou les cafards peut être éliminée par les insecticides. D’autres, par contre, à l’instar de la punaise de lit, sont plus coriaces et deviennent un fléau. La recrudescence de ce nuisible est d’abord due à la mondialisation et à l’augmentation des voyageurs venus de partout accompagnées d’une règlementation plus sévère sur l’usage des biocides devenus moins dosés pour préserver l’environnement et la santé publique. La punaise de lit, attirée par la chaleur humaine, se nourrit de sang humain exclusivement et laissent, surtout chez les personnes allergiques, de vilaines piqûres au niveau des jambes et des bras. Aussi, la propreté est peu influente car le problème peut se rencontrer aussi bien dans une auberge de jeunesse qu’en hôtel cinq étoiles. Face à ce fléau, il est indispensable de recourir à un spécialiste de l’éradication des insectes nuisibles pour établir une approche affinée et complète. Le processus d’éradication comprend généralement la détection des nuisibles, le traitement des zones envahies et la prévention de futures infestations. L’utilisation des canidés entraînés à ce type d’exercice devient alors nécessaire et dont les détails peuvent être consultés sur www.detectionpunaise.fr.

Détection canine : une méthode infaillible.

La détection efficace constitue l’étape la plus importante et laborieuse dans l’éradication de ce type d’envahisseur. Experts en dissimulation, ces parasites de petite taille peuvent se cacher dans les fentes et les fissures des murs, les trous de vis, derrière les interrupteurs et sous les plinthes. Aussi, le chien anti-punaise de lit, vrai détecteur peut heureusement les dénicher grâce à son flair aiguisé. Via un odorat très développé, ce type de canidé est capable de repérer la présence d’une infestation une fois bien entraîné. L’odeur libérée par les adultes vivants et les œufs échappent à l’inspection visuelle et non au flair des chiens qui la détecte facilement. En effet, si les adultes peuvent être aisément repérables sur les tissus clairs, les nymphes –quasi incolores- et les œufs de couleur blanche sont pratiquement invisibles. C’est au moment de chaque repas sanguin que les œufs éclosent et que les nymphes se développent de manière accrue. Les spécialistes de la désinsectisation se dotent ainsi d’animaux au flair affuté pouvant rapidement localiser les points chauds servant de repères aux nuisibles. Ce qui permet également d’assurer des traitements ciblés. L’inspection canine peut, entre autres, s’avérer utile afin de s’assurer que tous les insectes nuisibles ont bien été éliminés après le traitement.

Détection canine : pour une inspection assurée.

L’inspection canine présente plusieurs avantages. C’est avant tout une méthode reconnue et prouvée car les canidés sont d’une aide précieuse dans la détection d’armes, de personnes disparues, de drogue etc… Ce type de chien bien entraîné est doté de plus de 220 millions de récepteurs olfactifs au niveau nasal. Il se concentrera seulement sur l’odeur de l’insecte recherché car ce dernier est, par nature, très discret, remarquablement plat et capable de se dissimuler à peu près partout. Généralement, c’est la piqûre de la punaise de lit qui alerte de sa présence. Enfin, faire appel à un professionnel de l’éradication de nuisibles disposant de chiens détecteurs procure une meilleure tranquillité d’esprit. Si les chiens ne dénichent aucune punaise de lit, c’est que la zone inspectée n’en contient sûrement pas. Par contre, s’ils en trouvent, le processus d’éradication de l’infestation peut alors commencer et suivre généralement trois traitements que sont le traitement insecticide, la méthode vapeur et le traitement thermique.

Plan du site