Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires et quelle entreprise engager à Paris pour les réaliser ?

Diagnostics immobiliers obligatoires

Publié le : 02 décembre 20195 mins de lecture

Dans tous les projets immobiliers à savoir vente ou location, il est obligatoire de réaliser des diagnostics immobiliers. Ces derniers permettent de déterminer l’état de la maison ou de l’appartement. Pour la réussir, il est nécessaire de contacter une entreprise certifiée et possédant les compétences nécessaires. 

Les différents types de diagnostics immobiliers

Pour pouvoir vendre un appartement ou une maison, dix diagnostics immobiliers doivent être réalisé obligatoirement par le vendeur. On a tout d’abord le diagnostic loi Carrez qui permet de déterminer avec précision la superficie du bien immobilier à vendre. Sa hauteur doit mesurer au moins 1,80 m. Ce diagnostic immobilier paris est obligatoire pour toute vente d’un appartement ou d’une maison en copropriété. Puis, on a le diagnostic performance énergétique ou DPE qui est très important. Pour mieux vivre dans une maison, il faut de l’énergie. Ce DPE permet donc de quantifier les besoins énergétiques de du logement entre autres isolation, système de chauffage, production d’eau chaude sanitaire, refroidissement de ventilation… Ce type de diagnostic est valable pendant 10 ans. Après ce temps, il faudrait dans ce cas le renouveler. 

Par la suite, il ne faut pas oublier les diagnostics pour l’amiante, plomb, termites, électricité, gaz, état des risques naturels. Ceux-ci sont nécessaires pour la prévention des risques naturels, technologiques, sismiques ou cycloniques. Enfin, le vendeur a également l’obligation de fournir d’autres documents sur le diagnostic électrique et l’assainissement non collectif. Ce dernier est mis en place depuis 2011 pour tous les  biens immobiliers qui n’ont pas raccordement au tout-à-l’égout, autrement dit au réseau de collecte d’eaux usées. Pour connaître un peu plus sur ces diagnostics immobiliers, on peut consulter le site www.kasa-diagnostics.fr.

Pour plus d'informations : Diagnostics : obligatoire ou pas ?

Faire réaliser ses diagnostics avant ou après la visite du bien ?

Dans un projet de vente ou de location d’une maison ou d’un appartement, le propriétaire a l’obligation de présenter des documents présentant les diagnostics immobiliers. Ceux-ci doivent être donnés à l’acheteur avant de passer à la signature du contrat. Le rapport de ces diagnostics sera en fonction de la date de construction du bien, de sa localisation et du type de transaction. C’est dans ce sens qu’il est nécessaire de réaliser les diagnostics avant la visite excepté le DPE. Il est recommandé de faire appel à des professionnels en la matière. Au moment des visites, le vendeur doit connaître toutes les informations en ce qui concerne ces diagnostics. En donnant tous les documents à l’acheteur, ce dernier sera rassuré sur la maison qu’il va investir. 

Si tous les diagnostics obligatoires doivent être réalisés avant les visites et légalement présentés à la signature du contrat, le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) quant à lui doit être réalisé avant le dépôt de l’annonce immobilière. A défaut de cette information, l’annonce ne pourra pas être validée. Il faut également établir la classe énergie sur une échelle de A à G.

À consulter aussi : Les diagnostics moins courants

Engager une entreprise à Paris pour réaliser les diagnostics immobiliers

Les diagnostics immobiliers doivent être réalisés par des professionnels travaillant dans une entreprise du BTP. Cette opération est très réglementée. Il faudrait dans ce cas bien se renseigner sur la certification, l’assurance et l’indépendance des diagnostiqueurs. Certains diagnostics tels que le DPE et la détection de l’amiante nécessite un certain niveau de certification. Il faut donc bien choisir l’entreprise pour la réalisation des diagnostics. Il est important de noter si un diagnostic immobilier est erroné et effectué par une entreprise non certifiée, cela peut avoir des conséquences graves. En effet, le diagnostiqueur et le client seront exposés à des sanctions pénales à savoir une amende de 1 500 euros. De plus, la sécurité des nouveaux occupants ne sera pas assurée.

Plan du site