Quelles démarches pour vendre une maison de particulier à particulier ?

Publié le : 26 juillet 202212 mins de lecture

On a donc senti que faire connaître la maison dans le quartier pouvait être utile et ainsi, après avoir parlé aux copropriétaires, on a eu une véritable illumination : il fallait diffuser l’annonce dans le quartier. Et comment faire ? On y a réfléchi un peu et puis, soudain, on a eu l’idée.

Créer un dépliant promotionnel, au-delà du simple panneau “À vendre”, quelque chose de personnalisé qui, en plus de décrire l’appartement, préciserait immédiatement l’absence d’intermédiaires et de commissions à payer. Mais comme on l’a déjà dit, on ne connait pas grand-chose aux ordinateurs et à l’internet et, techniquement, on ne savait pas vraiment comment y prendre.

Comment promouvoir une annonce de vente de maison en tant que particulier ?

C’est pourquoi on a décidé de se tourner vers l’un des portails dans lesquels on avait inséré la maison, et on a essayé de demander ce service sur mesure. C’était beaucoup plus facile qu’on ne le pensait. On n’a rien eu à faire et on doit dire qu’il s’est avéré être un bon produit.

À ce stade, on a pensé à mettre les prospectus dans les boîtes aux lettres des immeubles et à les distribuer dans certains magasins, certaines pharmacies et dans les bars les plus fréquentés du quartier. Au début, on n’avait aucune idée des réactions qu’on pouvait susciter chez les gens qu’on rencontrait de temps en temps et on a demandé la courtoisie de laisser mes prospectus. On imaginait surtout une certaine méfiance et, au pire, un peu d’hilarité. En fait, cela s’est produit en partie. Parce que lorsque les gens découvrent que vous avez la “présomption” de vendre votre maison seul, ils pensent qu’ils ont affaire à un fou.

Alors, quand on est entré dans un des bars en question, les personnes présentes ont d’abord souri, ironique. Mais ils ont immédiatement compris qu’on était sérieux et, enthousiasmés par mon initiative, ils ont commencé à poser des questions et à se rendre disponibles. C’était très agréable de voir cette mobilisation en faveur de la “juste cause”. À ce moment-là, on a réalisé que, probablement, se frayer un chemin dans le champ de mines du marché immobilier n’était pas si impossible.

La circulaire commençait à se retourner et, peu après, les premiers appels sont arrivés. C’est une phase très importante au cours de laquelle vous pouvez ressentir toute la méfiance et la peur de l’autre côté du téléphone. Tout d’abord, les personnes à qui on a parlé, dans les premières minutes de la conversation, ne croyaient pas avoir affaire à une personne privée, mais à une agence. En fait, il est plus facile de penser qu’il y a quelqu’un de l’autre côté qui veut tromper ou se moquer qu’une personne honnête et directe.

On a reçu de nombreux appels d’agents immobiliers. Dans ce cas, on essayait de terminer la conversation en disant que les décisions concernant la maison étaient prises par la famille, donc on ne pouvait rien faire. De cette façon, on les a découragés en rendant la question plus compliquée qu’elle ne l’était en réalité.

On tenait les agences à l’écart, les particuliers restaient, et avec eux on essayait d’être aussi utile et accommodant que possible. Ainsi, après les appels téléphoniques, les premiers rendez-vous sont arrivés.

Pour plus d'informations : Acquisition d'une maison : quels sont les documents nécessaires ?

Vendre sa maison sans agence

Vendre un bien immobilier demande de la patience et un certain budget au regard des démarches à réaliser. Si vous souhaitez faire des économies, le meilleur moyen est de vendre son appartement sans agence. Vous devrez réaliser vous-même les démarches pour conclure votre vente. Afin de savoir comment vendre sa maison entre particuliers, voici quelques conseils :

Conseil n°1 : rédigez une annonce claire et attractive.

Avec des photos de votre bien, lumineux et bien rangé, pour encourager les visites. Avec une description détaillée et fidèle de votre logement et en fixant un bon prix de vente. Référez-vous au prix du mètre carré dans votre quartier et aux annonces immobiliers similaires à la vôtre. Quand votre annonce est prête, partagez-la sur le Bon coin, PAP, ou dans le journal local.

Conseil n°2 : contactez un diagnostiqueur pour réaliser le dossier de diagnostic technique (DDT).

C’est une obligation légale du vendeur afin de renseigner le futur acheteur sur les caractéristiques techniques du logement. Selon le type de logement, vous devrez réaliser différents diagnostics : électricité, gaz, loi Carrez. Le DDT ou le montant des charges sont susceptibles d’être demandés par les futurs acquéreurs lors de leur visite du bien, soyez prêt à les renseigner.

Conseil n°3 : présentez aux visiteurs un logement propre et bien rangé.

Les futurs acheteurs doivent pouvoir se projeter facilement dans votre bien à vendre et ne pas être effrayés par les éventuels travaux ou réparations à réaliser. Si vous en avez le temps et le budget, faire quelques arrangements pour vendre plus facilement.

À consulter aussi : Quel est le meilleur moyen de vendre son bien immobilier ?

Quelles démarches pour vendre sa maison de particulier à particulier ?

Dans un premier temps, la loi impose la réalisation d’un dossier de diagnostic technique (DDT) afin de donner au futur acquéreur des informations sur l’état de votre maison ou appartement. Selon son ancienneté et sa localisation, plusieurs diagnostics devront être réalisés avant mise en vente. Les acquéreurs potentiels de votre logement sont en droit de vous réclamer ce dossier au cours de la visite, il est donc conseillé de vous mettre en relation avec un diagnostiqueur avant d’organiser les visites.

Pour vendre votre bien sans agence, vous devez aussi trouver des acquéreurs et rédiger un compromis de vente vous-même. Celui-ci engage conjointement le vendeur et l’acquéreur jusqu’à ce que la vente soit signée chez le notaire. Le compromis de vente doit reprendre les mentions suivantes :

  • l’identité du vendeur et de l’acheteur ;
  • la description du bien immobilier (vendu loué ou vide, superficie, diagnostics etc.) ;
  • son prix ;
  • la date prévue pour la vente ;
  • la signature des 2 parties.

La signature de l’acte de vente chez le notaire doit avoir lieu 3 mois après la signature du compromis de vente. Lors de cet ultime rendez-vous, vous devrez remettre les clés de votre logement en échange du règlement. La vente est actée une fois la signature de l’acte authentique par les 2 parties et le notaire. Aucun document spécifique n’est requis pour vendre sa maison sans agence, à l’exception du dossier de diagnostic technique.

Vendre sans agence : quels avantages ?

Économiser les frais d’agence constitue un gain d’argent non négligeable. En revanche, vous ne pourrez pas échapper aux frais liés aux diagnostics immobiliers obligatoires ainsi qu’aux frais de notaire. Par ailleurs, vendre son appartement seul vous permet de vous organiser comme vous le souhaitez et peut même vous faire gagner du temps si vous optimisez votre planning et activez votre réseau pour attirer les acheteurs potentiels.

Vendre sa maison soi-même permet également de fixer librement votre prix, si vous prévoyez d’acquérir un nouveau bien cela peut vous permettre de ne pas à recourir à un prêt relais. En économisant les frais d’agence, cela vous permettra d’être plus compétitif sur le marché.

Vous avez l’âme d’un entrepreneur ? Pourquoi ne pas vous renseigner à propos des ventes aux enchères immobilières ? Ces nouvelles techniques de vente peuvent être une solution si vous souhaitez vous décharger de l’intermédiaire de toute agence !

Vendre un bien sans agence : quels inconvénients ?

Le premier inconvénient consiste à fixer le prix de son bien. Trop élevé ou trop modeste, il n’est pas facile d’estimer correctement un bien immobilier ! Veillez à ne pas brader votre logement si vous êtes pressé de vendre, ni à le vendre trop cher dans l’espoir de réaliser une plus-valus. La meilleure chose à faire pour vendre sans agence est donc de comparer les biens mis en vente localement pour vous faire une idée réaliste du prix. Vous pouvez aussi demander conseil à un notaire.

Réaliser une vente immobilière sans agence va vous demander davantage d’efforts et d’implication puisque vous allez devoir réaliser l’ensemble des démarches par vous-même. S’il s’agit de votre 1ère vente, vous pourriez vous sentir un peu perdu ou démoralisé par la procédure. Pourtant cela n’a rien de compliqué, à condition de bien vous organiser et de prévoir le temps nécessaire pour vous y consacrer.

Comment faire un compromis de vente sans passer par une agence ?

La promesse de vente d’un appartement ou d’une maison doit intervenir 3 mois avant la signature de l’acte authentique chez le notaire. Vendre sa maison sans passer par une agence n’a aucune incidence sur ce délai et le déroulement des formalités de vente. Ce délai permet au futur acquéreur d’obtenir son prêt bancaire et éventuellement de réaliser une contre-visite. La promesse de vente immobilière permet aussi de définir les détails de la vente : prix, mentions légales, conditions, etc. Le document pour vente appartement entre particuliers est un acte « sous seing privé » et a une valeur légale à condition de porter les mentions suivantes :

  • désignation des parties et du bien ;
  • mentions légales ;
  • situation du logement : servitudes, hypothèque, caractéristiques principales ;
  • date-butoir de levée d’option : celle-ci est fixée par les 2 parties ;
  • prix du bien : à régler le jour de la signature de l’acte de vente ;
  • indemnité d’immobilisation ;
  • frais annexes : frais de notaire, droit de mutation ;
  • plan de financement ;
  • conditions suspensives ;
  • droit de rétractation de l’acquéreur (10 jours) ;
  • annexes : dossier de diagnostic technique et les documents relatifs à la copropriété le cas échéant.

L’acheteur dispose d’un délai de rétraction de 10 jours à compter de la signature du compromis de vente. Une fois la vente conclue, vous devez la faire enregistrer sous 10 jours auprès des services fiscaux. À défaut d’enregistrement, la promesse de vente sera considérée comme nulle.

Comment vendre un terrain sans passer par une agence ?

Vendre un terrain sans agence immobilière est tout à fait possible. Il faut d’abord étudier la faisabilité du projet de vente du terrain en allant consulter le plan local d’urbanisme (PLU) à votre mairie. Ce document vous indiquera si votre terrain est cessible et constructible. Vous devrez également contacter vous-même un géomètre-expert pour mesurer et borner votre terrain au regard du PLU et de votre projet immobilier. Il vous remettra un document d’arpentage qui devra être joint à l’acte de vente notarié.

Avant de proposer le terrain à la vente, il faudra en déterminer le prix. Pour cela vous pouvez faire appel à votre notaire ou un expert foncier. En plus des sites en ligne, vous pouvez contacter des constructeurs ou promoteurs immobiliers qui pourraient être intéressés par votre terrain sans avoir à passer par une agence immobilière. Une fois que vous aurez trouvé votre acquéreur, il conviendra de signer le compromis de vente.

Plan du site