Quel type d’isolation pour les combles ?

Bien comprendre l'isolation des combles

Publié le : 01 juin 20215 mins de lecture

Lorsque l’on prend conscience que pas moins de 30 % des déperditions de chaleur dans une maison passent par le toit, l’on réalise combien il est important de bien isoler ses combles, qu’ils soient perdus ou aménagés. Sélectionner un isolant aux performances reconnues et en parfaite adéquation avec les lieux que l’on veut couvrir est donc essentiel si l’on veut améliorer considérablement le confort thermique de sa demeure.

Bien comprendre l’isolation des combles

Dans le cadre d’une rénovation ou de la création d’un bâtiment, il est nécessaire de réfléchir très tôt à l’isolation que l’on veut utiliser, et notamment à celle des combles, afin de garantir ses performances énergétiques.

C’est en effet par le toit que s’échappe une très grande partie de la chaleur d’une demeure. Ne pas en tenir compte serait inconscient et c’est pourtant ce qui se passe régulièrement, par manque d’informations ou de moyens.

Isoler ses combles permet d’optimiser l’ensemble de l’isolation d’une maison et évite que les déperditions ne soient trop grandes. L’isolation choisie va dépendre de l’usage que l’on fait des lieux.

Avant de commencer, il faut se poser la question suivante : les combles sont-ils perdus ou aménagés ? Il est ensuite nécessaire d’accepter d’investir une certaine somme dans l’intervention d’un professionnel qualifié et d’un matériel haut de gamme, si l’on veut que le travail soit bien fait.

Il est possible, dans certains cas, d’obtenir une participation de l’État pour faire isoler ses combles, comme le montre le site www.mescomblesgratuits.fr. Pour cela, il suffit de respecter certains critères. Le premier est que le bâtiment doit avoir été érigé au moins deux ans auparavant. Le second demande que les matériaux choisis pour réaliser le travail bénéficient d’une certification qui atteste de leur qualité.

Comment isoler ses combles ?

Pour obtenir de bonnes performances énergétiques, il faut bien comprendre l’isolation des combles.

La question à se poser est : comment isoler ses combles pour que la maison soit fraîche l’été et chaude l’hiver ? La réponse à cette interrogation tient en peu de mots : il faut choisir un isolant qui a de bons critères de performance et qui est adapté à la configuration des lieux.

Pour des combles aménagés, qui sont des combles où la charpente du toit n’encombre pas l’espace, c’est-à-dire des combles habitables, il vaut mieux employer des isolants en rouleaux ou en plaques que l’on va agrafer directement à l’intérieur du toit.

Pour les combles perdus, beaucoup moins hauts que les précédents et occupés en grande partie par la charpente du toit, il est possible de procéder à l’isolation par soufflage d’un isolant sous forme de flocons. C’est une méthode rapide et efficace.

Privilégier la qualité de l’isolant : un gage d’efficacité

Si l’on veut être certain que l’isolation du toit de la maison dure dans le temps et reste performante, il est hors de question de faire l’impasse sur la qualité des isolants que l’on emploie. Où trouver les meilleurs ? L’offre dans ces types de matériaux est pléthorique et il peut être difficile de s’y retrouver.

Pour ne pas se tromper, l’on peut faire confiance à ceux qui respectent les normes exigées par la RT 2012 obligatoire pour les bâtiments neufs. L’on a également la possibilité de faire appel à un professionnel certifié. Il est le plus à même de conseiller le matériau qui convient le mieux au projet que l’on déploie. Il peut également l’installer en respectant toutes les contraintes qu’il impose.

Plan du site